Comment combattre le mal-être en entreprise ?

Mal-être au travail

Tous les ans, le 27 octobre, à l’occasion de la journée européenne de la Dépression, l’OMS revoit son classement des pays recensant le plus grand nombre de dépressions liées au travail. Une fois de plus, la France se positionne au troisième rang mondial de ce classement. 

Penser que le stress est une fatalité ou au contraire que ce dernier est positif sont des idées reçues qu’il faut combattre. Bien entendu, des solutions individuelles existent afin de faire face aux conséquences du stress chronique. Ici, nous allons nous intéresser à comment prévenir ce sentiment de stress ou pire de dépression chez les travailleurs. Comment un manager, au travers de solutions collectives peut prévenir et/ou changer une atmosphère de travail propice au mal être.

Comme le disait Marie Curie : “Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre”, et le manager changeait son regard sur l’impact que peut avoir le stress sur le bien-être de ses salariés et les conséquences qui en découlent ?

Simple coup de mou ou dépression maladive ?

Comment identifier si un salarié subit un simple coup de mou ou au contraire une dépression maladive ?

Afin de repérer un épisode dépressif, il faut dans un premier temps identifier plusieurs symptômes : celui de la tristesse ou encore de la perte d’intérêt, souvent associés à quelques autres symptômes plus mineurs comme le sentiment de fatigue, le manque d’énergie, la perte ou la prise de poids, les difficultés pour se concentrer, l’insomnie, la perte de confiance en soi et la pire pensée, celle de la mort. On commence à parler d’état dépressif lorsqu’une personne réunit plusieurs de ces symptômes pendant une période de plus de deux semaines. 

Mais comment prévenir ce sentiment de mal-être bien souvent grandement dû au travail ? 

Afin de prévenir le mal-être et de le remplacer par le bien-être, de nombreuses actions peuvent être mises en place. De plus en plus de chefs d’entreprises prennent conscience de la nécessité de changer de modèle. Ils cherchent désormais à comprendre ce qui pourrait être péjoratif dans la manière de manager afin d’éviter ou de réduire au maximum le stress et le sentiment de mal-être au sein de leur effectif. 

Mais quelles sont les solutions pouvant être mises en place afin d’améliorer le sentiment de bien-être au travail de ses collaborateurs ?

5 clés pour lutter contre le mal-être au travail

Le sentiment de mal-être perçu par de nombreux travailleurs ne date pas d’aujourd’hui comme tous le sait, toutefois des solutions qui ont d’ores et déjà porté leurs fruits ont été identifiées par des professionnels et chercheurs.

1.Aménager un environnement de travail agréable pour vos collaborateurs

Principe souvent implanté au sein des espaces de co-working et les lieux de travail des plus petites entreprises. Toutefois, même pour les entreprises de taille un peu élevée, décloisonner son espace de travail en instaurant plus d’espaces collaboratifs, en laissant aussi vos collaborateurs personnaliser les locaux, ces processus peuvent les aider à  se sentir plus impliqué au sein de l’entreprise, renforçant ainsi leur sentiment d’appartenance à plus qu’une simple firme mais à un groupe d’individus poursuivant des objectifs similaires.

2. Ajouter de la verdure au sein du lieu de travail

Et oui, rajouter un peu de plantes vertes dans vos locaux permet d’améliorer leur productivité au travail. Dans une étude menée par Bringslimark, Pati l et Harti g (2008) auprès de 385 employés de bureau norvégiens, on a mesuré le degré de contrôle personnel ressenti au travail (une mesure du sentiment d’autonomie laissée au salarié), la perception du support offert par les collègues et la hiérarchie. 

Le sentiment personnel de productivité était également mesuré, tout comme l’absentéisme et le niveau de stress ressenti. Une mesure du stress physique était faite en demandant à quel point des variables d’environnement de travail (bruit, chaleur, qualité de l’air…) les avaient affectés dans les quatre précédentes semaines. Enfin, des plantes étaient placées sur le lieu de travail, pas de lien réel entre plantes et stress. Toutefois, la présence des plantes était positivement reliée à la productivité : augmentation de la productivité allait de pair avec l’augmentation du nombre de plantes dans l’environnement de travail.

En apprendre davantage : Futura-sciences.com 

3.Instaurer un cadre ludique

En effet, la génération des “millenials” et celles qui suivront sont issus d’une génération de “gamers”, donc de jeux vidéo prenant une place particulière au sein de leur vie. Créer un “espace de jeu” en intégrant par exemple un Babyfoot, une table de ping-pong peut leur permettre d’exploiter leur temps de pause du midi pour se détendre et tisser des liens avec leurs collègues, ils vous en remercieront ! 

4.Promouvoir les notions de bien-être auprès de vos salariés

Essayez de mettre en avant les pratiques de vie saine, comme promouvoir de la nourriture plus saine lors des pots du vendredi soir, soirées d’afterwork en entreprise. Remplacez les classiques paquets de chips / cacahuètes par des légumes coupés en lamelles ou encore du houmous et des teriyakis. Mettez en avant la pratique régulière même minimum d’une activité physique afin de préserver leur bonne santé. Par exemple, placez une affiche informative à côté de l’ascenseur pour indiquer aux personnes qu’il est plus sain d’emprunter les escaliers.

5.Mettre en place des ateliers collaboratifs avec vos salariés

Ateliers de cuisine, cours de yoga collectifs, pratique de la sophrologie, organiser des ateliers collaboratifs avec vos salariés sont bénéfiques afin de renforcer les liens d’équipes, la bonne humeur au travail et leur faire découvrir de nouvelles disciplines.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Pascale FORNONI

Diplômée d’un Master 2 de dirigeante, j’ai durant plusieurs années occupé des postes de direction multi-sites avec des équipes importantes (plus de 100 collaborateurs). J’ai développé une expertise en accompagnant de nombreux collaborateurs et collaboratrices dans le développement de leur carrière et la valorisation de leurs talents. J’ai toujours accompagné les dirigeants et décideurs vers une réussite commune, celle de l’humain et de l’entreprise.

Prenons le temps de discuter ensemble de vos problématiques managériales quant à la gestion du bien-être de vos salariés et comment la mise en place de méthodes et l’utilisation d’outils concrets peut vous aider dans votre processus d’amélioration ou de mise en place de votre stratégie de QVT.