Comment implémenter une démarche RSE au sein de son entreprise ?

Implémenter une démarche RSE au sein de son entreprise

En matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE), vous devez non seulement faire le bien, mais aussi être perçu comme tel, et vous serez toujours mis au défi de faire mieux. Au sein de cet article, vous retrouverez des conseils sur l’élaboration d’une stratégie de RSE à un stade précoce, avant qu’un problème ne survienne, ainsi que sur les mécanismes de gestion des problèmes potentiels.

Ayant d’ores et déjà défini en détails ce qu’est la RSE, ses définitions et les principes qui gravitent autour au sein d’un article précédent.

Au sein de cet article vous retrouverez :

  • Résumé rapide des quatre types d’activités de RSE
  • Principaux avantages des bonnes pratiques de RSE
  • 7 conseils pour élaborer votre propre stratégie de RSE
 

Dans un passé pas si lointain, la responsabilité sociale des entreprises était souvent considérée comme un fardeau pour l’entreprise, un fardeau qui pouvait facilement être rempli par un événement annuel de l’entreprise, dont les bénéfices étaient versés à une organisation caritative locale. Heureusement, cette époque est révolue, car les entreprises reconnaissent que l’impact environnemental, social et économique qu’elles ont sur leurs communautés exige un effort plus concerté pour jouer franc jeu et faire le bien.

Ce qui est remarquable dans le fait de faire le bien au niveau de l’entreprise : Cela rapporte d’énormes dividendes à votre marque. Nous vivons à l’ère de l’information instantanée et les milléniaux font passer leur message dans la rue, dans leur panier d’achat et en personne et en ligne. Leur message au monde de l’entreprise : “Mettez de l’ordre dans vos affaires et soyez bons, ou nous n’achèterons pas ce que vous vendez”. Les marques intelligentes sont à l’écoute et mènent la charge du changement, le merveilleux sous-produit étant que nous en bénéficions tous.

Catégories

Abonnez-vous à ma Newsletter

Rendez-vous tous les mois
pour découvrir les actualités d’Ystya

 
 

Me suivre

Quatre types de catégories RSE

Les activités de RSE ont évolué, passant d’une approche essentiellement philanthropique à une approche davantage axée sur les valeurs partagées. Aujourd’hui, les entreprises performantes se concentrent sur les questions de responsabilité sociale qui sont directement liées à leurs activités. Les activités de RSE se répartissent en quatre grandes catégories. Elles ne s’excluent pas l’une l’autre, alors cherchez à les intégrer toutes dans votre planification d’entreprise et commerciale.

  • La responsabilité philanthropique consiste à redonner à la communauté et à faire des dons à des causes louables sous forme de temps, d’argent ou d’autres ressources.

  • La responsabilité environnementale implique des efforts pour réduire votre empreinte carbone en adoptant des politiques respectueuses de l’environnement.

  • La responsabilité éthique exige que des pratiques commerciales équitables soient utilisées par votre entreprise et tous ceux qui font partie de votre chaîne d’approvisionnement. Cela affecte la façon dont les employés sont traités, les contrats sont remportés et les affaires sont menées.

  • La responsabilité économique consiste à adopter des pratiques commerciales philanthropiques, environnementales et éthiques saines, de manière rentable et à assurer une croissance à long terme.

 

Principaux avantages des bonnes pratiques de RSE

À l’ère des médias sociaux et des informations instantanées, les réputations peuvent être irrémédiablement endommagées en quelques secondes. Mais la RSE n’est pas seulement une question de gestion des risques et de détournement de l’attention négative. Il y a une valeur énorme à faire le bien, surtout lorsque cela vous permet de vous différencier.

  1. Une image de marque plus forte : Agir de manière responsable permet de gagner des points, d’être reconnu et de consolider votre réputation. Se concentrer sur les bonnes questions de RSE peut contribuer jusqu’à 30 % de la valeur de la marque de votre entreprise et vous permet d’élargir votre audience, en particulier auprès des jeunes fortement impliqué au sein de cette cause.


  2. Augmentation de la fidélité des clients et des ventes : Les consommateurs consciencieux d’aujourd’hui entretiennent des relations plus personnelles avec les produits et services qu’ils achètent, et recherchent des entreprises responsables et soutenant des causes louables.


  3. Réduction des coûts opérationnels : La réduction de votre impact environnemental débouche souvent sur des moyens innovants de réduire vos coûts d’exploitation, ce qui améliore vos résultats.


  4. Recrutement et fidélisation des employés : Les employés s’engagent davantage et restent plus longtemps dans les entreprises qui appliquent de bonnes pratiques de RSE. Une des dernières études de Deloitte a révélé que lorsqu’on a demandé aux milléniaux quel était l’objectif principal des entreprises, 63 % d’entre eux ont choisi “améliorer la société” plutôt que “générer des profits”.


  5. Accès aux fonds et au financement : La réputation de votre entreprise peut affecter votre capacité à obtenir du capital-risque, des assurances, des prêts et des financements.


  6. Améliorer les relations avec les organismes de réglementation : La plupart des entreprises sont réglementées d’une manière ou d’une autre, aussi le fait d’avoir une bonne réputation peut contribuer à alléger et à réduire la charge administrative de votre entreprise.

7 conseils pour élaborer votre propre stratégie de RSE

En matière de RSE, vous ne devez pas seulement faire le bien, mais vous devez être perçu comme faisant le bien, et vous serez toujours mis au défi de faire mieux. Développez une stratégie de RSE à un stade précoce, avant qu’un problème ne survienne, ainsi que des mécanismes pour gérer les problèmes potentiels.

  1. Comprendre : Déterminez ce que la RSE signifie pour votre entreprise et comment elle est liée à votre mission et à votre objectif général.


  2. Évaluer : Examinez ce que votre entreprise fait déjà en termes d’activités de RSE. Par exemple, vous pouvez déjà vous conformer aux réglementations environnementales, vous engager dans des causes philanthropiques ou déployer des initiatives écologiques qui réduisent les déchets.


  3. Effectuez des recherches : Déterminez quelles questions de RSE sont les plus importantes pour votre entreprise. Commencez par consulter les listes en ligne des questions pertinentes dans votre secteur. Examinez les rapports de RSE ou de développement durable des grandes entreprises de votre secteur pour voir à quels problèmes elles s’attaquent.


  4. Établissez des priorités : Identifiez les questions de RSE qui sont les plus importantes pour vos clients et vos parties prenantes et traitez-les en priorité. L’engagement de vos employés et de vos clients est un excellent moyen de vous lancer et d’obtenir leur soutien.


  5. Intégrer : Votre stratégie de RSE doit s’intégrer à votre stratégie commerciale globale. Ne la considérez pas comme une partie de votre activité, mais plutôt comme la façon dont vous faites des affaires.


  6. Identifiez les opportunités : Le fait d’avoir de solides références en matière de RSE peut ouvrir la voie à de nouvelles opportunités telles que l’entrée sur de nouveaux marchés, le développement de produits de niche et la création de partenariats stratégiques.


  7. Communiquez : Assurez-vous de communiquer efficacement vos activités de RSE à vos différents publics cibles par le biais d’autant de canaux que possible.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Pascale FORNONI

Dirigeante depuis plus de 15 ans ayant un degré élevé d’adaptabilité et de réactivité.

J’ai développé une expertise managériale pluridisciplinaire alliée à une qualité communicationnelle permettant la réussite des négociations.

Passionnée, ma motivation se porte essentiellement sur l’atteinte des objectifs et le bon développement des établissements en fédérant les collaborateurs vers des buts communs.

J’ai une vision stratégique solide, combinée à une attention constante des détails opérationnels dans le respect des orientations des décisionnaires et en toute confidentialité.